En savoir plus ?

Permis de construction


Avec la révision de la loi sur l’aménagement du territoire du 01/01/2008, il devient plus facile d’obtenir un permis de construction pour des systèmes solaires. Le nouvel article 18a s’applique tant aux installations dans la zone à bâtir que dans la zone agricole. Pour tout éclaircissement sur les permis de construire, vous pouvez nous contacter ou prendre contact avec votre commune.

Subventions/allègements fiscaux


Grâce à la rétribution à prix coûtant (RPC), le courant est rémunéré. En fonction de la taille et du type de l’installation, les taux de rémunération sont variables et calculés pour un amortissement rapide de chaque installation. Toutefois, il existe également d’autres types de rémunération tels que les fournisseurs énergétiques, les distributeurs locaux d’électricité de la communauté ou encore des allègements fiscaux. Vous pouvez vous fournir des informations sur les sites :

www.swissolar.ch/de/strom-von-der-sonne/foerderung
www.swissgrid.ch/swissgrid/fr/home/experts/topics/renewable_energies/crf.html
subventions-et-allegements-fiscaux-factsheet_rpc_fr.pdf

Il y a deux façons d’utiliser l’électricité solaire


Les installations reliées au réseau injectent l’électricité produite dans le réseau d’électricité publique. Cela est rémunéré de façon attractive par l’exploitant du réseau.
Des installations reliées au réseau existent dans les dimensions les plus variées. De la petite installation photovoltaïque sur des maisons individuelles à des parcs solaires sur des terrains non utilisés ou sur des grands toits plats.
Pour des familles, des exploitations agricoles, des communes ou des investisseurs, des installations reliées au réseau sont toujours des investissements lucratifs, car vous vendez l’électricité produite à un prix plus élevé que le prix d’achat de votre électricité.

Les systèmes en îlot n’injectent pas d’électricité sur le réseau publique, mais la stock dans des batteries et la mettent immédiatement à disposition de votre propre consommation. Ils sont utilisés surtout dans des régions qui ne sont pas reliées à un réseau d’électricité publique fiable, par exemple pour l’alimentation en électricité de maisons de vacances isolées, de bateaux ou de caravanes.
Pour que l’énergie dans un système en îlot soit disponible quand il n’y a pas de soleil (p.ex. pendant la nuit), l’électricité excédentaire est stockée dans des batteries pendant la journée. Avec un ondulateur, du courant alternatif 230 volt peut être mis à disposition.

Une installation solaire peut-elle être implantée sur mon toit ?


L’efficacité de l’installation dépend aussi de l’exposition du toit. En Suisse, des toits avec un angle d’inclinaison entre 15° et 65°, exposés entre est et ouest en passant par sud, conviennent. Néanmoins, sur un toit avec un angle d’inclinaison faible, une installation solaire est aussi réalisable.


Orientation et inclinaison de toiture


L’exposition optimale est plein sud avec 30° d’inclinaison de toit (100% de rendement). Avec une orientation de toiture sud-est ou sud-ouest on obtient en moyenne jusqu’à 95% de rendement à 30°. De même, 2 pans de toitures orientés à la fois à l’est et à l’ouest pour une inclinaison variant de 30° à 60° offrent une excellente alternative (rendement de 75% à 90%) restant tout aussi intéressante qu’une exposition classique au sud. Un système solaire prend alors tout son sens dans ces différents cas


Combien dois-je investir ?


Si vous disposez par exemple d’une surface de toit de 25m2, vous pouvez déjà placer une installation de 3 kilowatt-crête (kWc). Une telle installation produit en moyenne 2'800 – 3’300kWh d’énergie par an. Cela couvre une grande partie de la consommation en énergie d’un ménage de quatre personnes. Par kWc de puissance installée, vous pouvez compter des coûts d’investissement entre CHF 3'000.- et 4'000.-. Les coûts d’investissement dépendent beaucoup de votre bâtiment et des composants choisis. Les frais pour la planification, le conseil et le raccordement au réseau y sont déjà compris. Une grande partie de ces frais sont fixes et ainsi moins importants pour les grandes installations.

Fonctionnement d’un système PV raccordé au réseau publique.pdf


Fonctionnement d’un système PV autonome.pdf